Normandie pour la vie
 
 
 

Bilan de saison 2016

 

Ce bilan de saison comprend le bilan de saison des professionnels du tourisme, issu des enquêtes de conjoncture et de l’expertise de l’ensemble des partenaires ainsi que la fréquentation dans les hébergements marchands sur la saison.



Une saison touristique 2016 très moyenne

 

La saison touristique 2016 a été qualifiée de moyenne par une majeure partie des professionnels du tourisme normand. Marquée par le climat de crainte lié à la prolongation de l’état d’urgence et aux différents attentats perpétrés cet été, la région a dû faire face à un important déficit d’attractivité auprès des clientèles internationales.
L’ensemble des professionnels s’accorde à dire que la saison s’est déroulée en deux temps.


La première moitié de la saison a été très mauvaise. En plus du contexte de menace terroriste permanente, les mois de mai et juin ont dû se plier à un calendrier défavorable au tourisme normand (avec des vacances scolaires arrivées trop tôt et bien moins de week-ends prolongés) et à une météo catastrophique, ayant même causé des inondations dans certains départements. Ajoutés à cela, d’importants mouvements de grève, des moyens de transports gelés et des images de heurts et de violence diffusées sur les télévisions du monde entier. Le mois de juillet - triste - a continué sur la même lancée, à l’exception du week-end prolongé du 14 juillet, chaud et ensoleillé qui a vu faire revenir les touristes sur les côtes normandes.

Les mois d’août et de septembre ont permis de redorer le blason de cette saison mal commencée. Le mois d’août chaud et ensoleillé, ponctué par un épisode caniculaire, a su attirer de nombreux vacanciers -en particulier nationaux- sur les plages et dans les sites climatisés. Enfin, avec un mois de septembre au ciel et aux températures très clémentes et rythmé par de beaux évènements culturels, les professionnels ont pu bénéficier d’une très belle fin de saison, qui s’est même prolongée en octobre.

 

> voir le bilan de saison 2016